Obligatoire depuis la fin de l’année 2012, l’étiquetage des pneumatiques avait pour but premier de permettre