Voiture : 3 pièces indispensables à connaître pour anticiper les pannes électriques et y remédier

Capteur PMH, courroie d’alternateur, pompe de gavage ou pompe à carburant, ce sont 3 petites pièces auxquelles on ne pense pas, ou très peu, mais qui sont pourtant indispensables au bon fonctionnement de votre moteur et de votre véhicule.

Nos astuces et conseils pour repérer les signes d’usure ou de panne et y remédier pour éviter que les problèmes mécaniques ne s’aggravent et finissent par vous coûter cher.

PMH pour Point Mort Haut, un capteur que l’on appelle aussi capteur de régime

Capteur de volant moteur, capteur de régime, vilebrequin, le capteur PMH ne manque pas d’appellations mais a une fonction bien identifiée au cœur du moteur de votre voiture : donner au calculateurs les informations sur le régime du moteur en temps réel afin d’ajuster l’injection de carburant nécessaire à son bon fonctionnement.

Défectueux ou en panne, le capteur PMH peut provoquer des difficultés au démarrage, des calages, le dysfonctionnement du compte-tour.Vous pouvez vous assurer du bon entretien du capteur PMH en contrôlant régulièrement son aspect et en le nettoyant s’il est encrassé mais aussi en vérifiant les fils électriques qui le relie au calculateur.

Le budget de la pièce seule sera entre 25 et 80 euros suivant le modèle de votre voiture.

La courroie d’alternateur, sans elle pas de transmission d’énergie

Du moteur à l’alternateur, la courroie d’alternateur transmet l’énergie qui va devenir électricité pour alimenter batterie, direction assistée, pompe à eau… Sans elle, l’alternateur s’arrête et si elle n’est pas remplacée rapidement c’est la courroie de distribution qui pourra être touchée entrainant des conséquence graves sur le moteur comme sur votre budget.

Pour éviter la panne, le mieux est encore de contrôler régulièrement son état : si elle présente des craquelures, des déchirures ou des irrégularités, ne trainez pas à la changer.

Courroies et kits de courroies se trouvent facilement sur les sites de pièces détachées mais s’agissant d’une réparation complexe, il est préférable de faire appel à votre garagiste.

Pompe de gavage, un organe de transmission indispensable pour votre moteur

Immergée dans le réservoir et donc bien loin du moteur, la pompe de gavage est indispensable à son bon fonctionnement puisque c’est elle qui va assurer la transmission du carburant.

Elle ne nécessite pas d’entretien particulier puisque lubrifiée naturellement par le carburant mais les circuits électriques qui assurent son fonctionnement sont son point de fragilité. Usés, ils vont provoquer à-coups dans la conduite, difficultés de démarrage ou un sifflement au niveau du réservoir.

Avec un cout moyen de 150 euros, on peut être tenté de faire l’opération soi-même.

Il sera cependant nécessaire de démonter le réservoir ; notre recommandation est de faire appel à un professionnel qualifié.

Enfin et même si vous n’êtes pas particulièrement bricoleur, si vous cherchez à mieux maitriser le budget d’entretien et de réparation de votre voiture, n’oubliez pas qu’un entretien régulier sera votre meilleur atout.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*