Bonne conduite à adopter si vous partez au ski

L’arrivée de la neige ravit les amateurs de glisse mais pas toujours les conducteurs. Voici quelques conseils à retenir et à appliquer pour arriver sereinement jusqu’aux stations de sports d’hiver tout en évitant les pertes de contrôles et les ralentissements.

Conduite sur neige : Agir en prévention

Le mieux est de ne pas attendre les premiers flocons mais de préparer son véhicule avant leur arrivée. Il est important de faire monter des pneus hiver pour escalader les cols et rejoindre les pistes.

Même si vous n’allez pas en montagne, si vous vous déplacez dans une région plus froide et humide, les pneus hiver vous rendront service. N’oubliez pas les chaînes adaptées à votre véhicule avant de partir.

De même, il convient de vérifier les niveaux dont celui du lave-glace spécial froid. Une raclette est également à prévoir pour nettoyer le pare-brise.

route pneus neige

Une conduite raisonnée

Lorsque la chaussée devient glissante, il est impératif de redoubler de prudence et d’anticiper davantage. Il faut donc rouler plus doucement tout en augmentant la distance de sécurité avec le véhicule qui précède.

La douceur est de rigueur par grand froid et il faut éviter tout coup de frein ou changement de voie brutaux. Conduisez sur un rapport plus élevé que d’habitude afin que le couple soit plus réduit. Et prévoyez des vêtements et chaussures confortables, surtout si le trajet est long.

Des pneus hiver et des chaînes

Dès que les températures passent sous les 7° C., il est fortement recommandé de passer aux pneus hiver qui ont une meilleure adhérence. Les quatre roues doivent être équipées pour ne pas perturber l’équilibre.

Les chaînes de pneus restent utiles sur les roues motrices même avec des pneus neige. Elles sont parfois obligatoires et ne permettent pas de dépasser 50 km/h. Pour les 4×4, les chaînes sont à poser sur les quatre roues !

Pneus Continental : la croissance continue

La crise n’est pas vécue de la même manière par tous : Continental, entreprise allemande de fabrication de pneumatiques, prévoit une hausse de ses ventes de 5 % pour l’année 2015. Continental est d’ailleurs, depuis la fin de l’année 2014, le premier fabricant de pneumatiques au monde devant les pneus Michelin, Bridgestone et Goodyear. Tout va bien pour le leader du marché.

Pneus Continental : Une croissance de vente accélérée

pneus continentalPour l’année 2015, Continental prévoit une nouvelle augmentation de ses ventes. La croissance devrait même s’accélérer et atteindre au moins 5 % alors que la marge bénéficiaire de l’entreprise reste à deux chiffres. Et ce malgré une hausse modérée de la production des voitures de tourisme.

Continental : Déjà en hausse en 2014

Continental a déjà effectué une belle année 2014 avec un chiffre d’affaires qui a augmenté de 3,5 % pour atteindre 34,5 milliards d’euros. Cette croissance devrait être confirmée et même accélérée malgré la situation difficile avec une croissance générale faible que ce soit en Europe, en Russie ou en Amérique du Sud.

Cette réussite est possible malgré une incertitude qui ne cesse d’être de plus en plus forte et malgré des marchés très peu fiables. En effet la fluctuation des taux de change est très importante et fréquente alors que le prix du pétrole est lui aussi très variable.

Des bénéfices à poursuivre

Pour l’année 2014, Continental annonce un bénéfice avant intérêts et avant impôts (Ebit) supérieur à 3,8 milliards d’euros. Ce résultat est donc plus important que les attentes du marché qui étaient estimées à 3,75 milliards d’euros.

Cela permet à Continental de dégager une marge opérationnelle qui s’avère supérieure à 11 %. De plus, l’entreprise prévoit pour 2015, une production mondiale de voitures particulières plus importantes qu’en 2014 en ciblant sur 89 millions d’unités contre 87 millions en 2014.

Pirelli : performances à la hausse pour 2015

En 2014, Pirelli était plutôt en attente face à l’arrivée d’une inconnue. En effet, la motorisation V6 turbo hybride faisait son entrée sur les circuits et avec elle de nouvelles données à prendre en considération. Les constatations étant ce qu’elles sont, le patron du sport automobile chez Pirelli estime que les performances vont être revues à la hausse pour 2015 dans le circuit des monoplaces.

Pneus Pirelli : quels changement pour 2015 ?

pneus pirelli

Pirelli est resté plutôt conservateur et observateur en 2014. Cette année, le fabricant de pneumatiques devrait proposer des choix de gommes plus agressives aux différentes écuries. Cela résulte de l’observation des performances des monoplaces dotées d’un V6 Turbo Hybride qui sont tout à fait positives.

En 2015, les Formules 1 devraient être encore plus rapides qu’en 2014. S’il n’y a pas eu d’innovation marquante en 2014, c’était parce que le fabricant observait le véritable comportement des voitures avec ce V6 Turbo hybride qui génère davantage de couple que les précédents V8 atmosphériques. Même si le poids minimum de ces bolides augmente encore par rapport à 2014, les vitesses devraient elles aussi progresser.

Toutefois, les différentes gommes proposées ne seront pas le seul élément qui va influer sur la vitesse des courses. Il semblerait que même en gardant les mêmes gommes sur les mêmes courses en 2015 qu’en 2014, le rythme soit tout de même plus soutenu. Dès la fin de l’année 2014, cette tendance était déjà révélée et une amélioration notable s’était fait sentir. On attend donc pour 2015, un nouveau gain de performances pour les pneus Pirelli. Si l’on considère ce gain d’une à deux secondes au tour, la manière dont sont utilisés les pneumatiques pourrait changer radicalement. Pirelli doit donc être très attentif à ces nouveaux changements afin de proposer des gommes adéquates. Des records sont attendus cette saison avec les monoplaces.

Une affaire à suivre.

Quels pneus choisir pour équiper au mieux un SUV ?

Les SUV sont désormais proposés par la majorité des constructeurs automobiles comme c’est le cas pour Renault et son Captur, Audi et son Q7 ainsi que Volkswagen et son Tiguan ou encore Nissan et son célèbre Qasqai. Toutefois, cette catégorie de véhicule a vue le jour en 1994 grâce au Toyota RAV4 qui a su séduire de multiples conducteurs avides d’accéder à une voiture dédiée aussi bien à la route qu’aux chemins de campagne.