L’étiquetage des pneus est obsolète selon « Que choisir »

Obligatoire depuis la fin de l’année 2012, l’étiquetage des pneumatiques avait pour but premier de permettre aux conducteurs de comparer plusieurs pneus afin de faire le meilleur choix en termes de rapport qualité-prix. Cependant, le site www.quechoisir.org met en avant de multiples disfonctionnements dans ces étiquetages.

etiquetage pneus

Pneus : Un étiquetage erroné

En effet, les performances d’un pneumatique s’établies à l’aide de nombreux critères spécifiques permettant ainsi de lui octroyer une note plus ou moins haute. Ces critères peuvent alors porter sur sa bonne tenue de route dans les virages, sur sa longévité ainsi que sur sa capacité à résister aux déformations souvent occasionnées par des trajets sur des routes chaotiques.

L’étiquetage actuel des pneumatiques prend en considération seulement trois critères qui sont son efficacité de freinage, son niveau sonore ainsi que sa résistance au roulement. Testés aussi bien sur sol sec qu’humide, les pneus bénéficient alors d’une étiquette personnalisée qui permettra aux conducteurs de connaître immédiatement leurs performances sur ces trois tests. De ce fait, on peut dire que l’étiquetage actuel des pneus est erroné étant donné qu’il informe uniquement le conducteur sur une infime partie de ses performances.

Des étiquetages à réactualiser

Effectués soit par le manufacturier lui-même, soit par un organisme indépendant, ces étiquetages nécessitent aujourd’hui une mise à jour. Il est vrai que la composition de certains modèles a évoluée au fil des années sans pour autant que leur étiquetage soit remis aux goûts du jour. Par conséquent, cela veut dire que l’on pourra opter pour un pneumatique dont l’étiquetage ne correspondra pas forcément à ses réelles performances.

La meilleure solution pour obtenir un pneu qui correspondra à ses critères reste donc de faire appel à un revendeur spécialisé qui saura vous conseiller sans se fier uniquement à l’étiquetage apposé sur les pneumatiques!