Les pneus Pirelli deviennent chinois

Il y a un an, Pirelli ouvrait son capital au russe Rosneft. Depuis dimanche 22 mars, Pirelli est devenu chinois puisque la société va être rachetée par China Chemical. 

Pneus Pirelli sous contrôle chinois

L’opération est officielle depuis dimanche 22 mars. La société China National Chemical Corp ou CNCC qui est contrôlée par le conglomérat chinois ChemChina a passé un accord “de partenariat industriel à long terme” avec l’entreprise Pirelli.
Cela signifie que le cinquième manufacturier mondial sera à terme sous contrôle chinois. Selon cet accord, une nouvelle société devrait être créée sous le nom de “Bidco”. Cette nouvelle société deviendra l’actionnaire principal de Pirelli et c’est elle qui sera indirectement contrôlé par ChemChina.
pneus pirelli chinois

Pirelli reste en Italie

ChemChina rachète les 26,2 % de parts actuellement détenues pas Camfin et assurera sa prise de contrôle sur le solde du capital ce qui mettra finalement Pirelli à 7,1 milliards d’euros. Tout n’est pas encore réglé mais devrait l’être durant l’été 2015. Côté pratique, l’actuel patron de Pirelli restera à son poste mais le siège social pourrait être déplacé pour rester en Italie mais pas à proximité de Milan. Quant à la production, Pirelli possède déjà deux usines en Chine et entend bien s’y développer.Cet accord est une première mondiale car Pirelli est le premier manufacturier mondial à passer sous contrôle chinois. Si le marché était jusqu’alors très concentré, cet accord pourrait bien modifier la situation et favoriser une nouvelle concurrence.

Pirelli, l’actuel unique fournisseur de pneumatiques pour les Formules 1 change donc de nationalité. On peut rappeler que l’entreprise est née en 1872 à Milan en fabriquant des pneus de vélos alors que ses débuts en F1 remontent à 1950. C’est le fournisseur unique de la Formule 1 depuis 2011 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *