GOODYEAR a la tête dans la lune

Saviez-vous que les astronautes de la NASA étaient équipés de pneus Goodyear ? C’est en effet depuis les années 70 que la NASA et la célèbre marque américaine de pneumatiques  se sont associés parallèlement dans le projet de mettre au point les pneumatiques équipant les véhicules de la station spatiale internationale ! Déjà connue à l’échelle internationale, la marque Goodyear franchit les frontières terrestres en se diversifiant pour le marché lunaire.

Goodyear paré pour la Lune !

Très éloignés des pneus terrestres traditionnels, les pneus lunaires doivent répondre à des critères de fiabilité et de performance extrêmement pointus. En effet, pour garantir à ses astronautes des excursions lunaires en toute sécurité, Goodyear a dû se plier à un cahier des charges des plus précis. C’est ainsi que le géant du pneumatique a été dans l’obligation, pour la première fois, de revoir totalement ses fondamentaux en essayant d’imaginer un pneu capable non seulement de résister à des terrains particulièrement difficiles mais aussi et surtout, de résister aux radiations solaires si puissantes qu’elles sont parfaitement capables de faire crever le pneu en un temps record. Alors, exit le caoutchouc !

Le défi paraissait très difficile à relever et le droit à l’erreur quasi inexistant dans la mesure où dans un environnement si hostile que l’espace, aucune réparation ni roue de secours ne sont envisageables. Pourtant, le défi a bel et bien été relevé par la marque : La solution ? Les ressorts. Pour ne pas avoir à utiliser de matériaux sensibles aux radiations solaires, Goodyear a décidé d’équiper ces pneus uniques en leur genre de 800 ressorts fixés et entremêlés directement à la jante ce qui leur permet d’être très résistants sur tout type de terrain. C’est ainsi que ce sont ces pneumatiques sur mesure qui parcourent le sol lunaire depuis maintenant plus de 40 ans.

NASA_Apollo_17_Lunar_Roving_Vehicle

Ultra-résistant

Plus solides que jamais, ces pneumatiques lunaires restent aujourd’hui une prouesse technologique qu’il convient de mettre en avant. En effet, si un pneumatique classique crève instantanément lors d’un violent impact, un pneu lunaire va seulement voir un des 800 ressorts quelque peu endommagé ce qui permet au véhicule lunaire de poursuivre sans difficulté son exploration. Par ailleurs, les ingénieurs ont pu constater que ces roues de la lune permettent au véhicule d’avoir une charge plus élevée mais également de se déplacer plus rapidement même si le terrain est dégradé. Ces pneumatiques increvables qui ont relevé avec brio leur défi lors des missions Appolo 14, 15,16 et 17, restent aujourd’hui un énorme succès sur lequel la NASA compte bien s’appuyer lors de prochaines missions lunaires.

 

Après le 1er pas de Neil Armstrong sur la Lune en 1969, Goodyear sera-t-elle la première marque de pneumatique à toucher le sol martien ? A l’heure actuelle, le mystère reste entier… Ces pneus atypiques ne sont pas sans nous faire penser au pneus anti-mines de Michelin, tout aussi étrange.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *