L’étiquetage des pneumatiques : La copie est à revoir !

Un an après l’instauration par l’Europe de l’étiquetage des pneumatiques, la répartition des ventes ne semble guère pourtant avoir évolué. Destinées avant tout à aider les consommateurs dans le choix de leurs gommes, ces étiquettes ne représenteraient pas un critère d’achat pertinent. Pour en avoir le cœur net, une enquête réalisée par le comparateur de prix Rezulteo mettrait clairement en évidence l’inefficacité de ces petites étiquettes puisque les clients privilégieraient d’abord le critère du prix plutôt que celui de l’efficacité énergétique ou du taux de décibels émis par le pneumatique en question. Explications.

 

Des résultats plutôt décevants

C’est une enquête réalisée par l’institut de sondage Ipsos entre le 23 septembre et le 8 octobre dernier sur un échantillon représentatif de 3 402 sondés venant de France, d’Allemagne, d’Italie, d’Espagne et du Royaume-Uni, qui a permis de pointer du doigt la décadence de l’étiquette énergétique apposée sur les pneumatiques. En effet, en découvrant les résultats de ce sondage publié par Rezulteo, on se rend compte que même si les consommateurs sont désormais beaucoup plus nombreux à connaitre l’existence de cet étiquetage (1/3 aujourd’hui contre 1/5 en 2012), ils n’y prêtent pas vraiment attention puisque seulement 38% d’entre eux y auraient jeté un œil avant de se décider sur leur nouveau pneumatique. Plus inquiétant encore, bien que 72% des répondants affirment être favorables à cette étiquette énergétique, seulement 8% parviennent à décrypter parfaitement la signification des 3 petits logos présents sur cette étiquette.

Ces résultats mettent parfaitement en exergue l’attachement des consommateurs au prix d’un produit qui reste résolument le critère fondamental pour le choix d’un pneumatique. En effet, 56% des clients interrogés estiment que le prix est la principale motivation dans l’achat du pneumatique. Par ailleurs, bien que ces étiquettes nous permettent d’entrevoir clairement des données environnementales et sécuritaires essentielles, près de 8 clients sur 10 préfèrent les bons conseils d’un vendeur spécialisé. On peut alors s’interroger sur l’intérêt réel de ces étiquettes qui ont décidément bien du mal à devenir un véritable reflexe d’achat pour les clients. Aujourd’hui, leur utilité se voit remise en cause.

 

Petit rappel de la signification de cette étiquette

Pour tous ceux qui n’auraient pas encore compris la signification des sigles de cette étiquette énergétique, voici un petit rappel de ce qu’il faut absolument savoir : Tout d’abord, il est important de souligner que cette fameuse étiquette énergétique indique 3 paramètres différents :

       Il y a d’abord l’efficacité énergétique qui, à la même façon que les produits électroménagers, permet de savoir quel pneu réduit le plus la consommation de carburant.

 

       Il y a ensuite l’adhérence sur sol mouillé qui est le critère de l’étiquette énergétique jugé comme étant le plus important par l’ensemble des utilisateurs.

 

       Enfin, il y a le bruit de roulement externe mesuré en décibels qui permet parfois de mettre en relief des écarts allant du simple au double.

etiquetage-resistance-roulement

Bien que l’efficacité réelle de l’étiquette énergétique reste encore à prouver aujourd’hui, elle commence peu à peu à se démocratiser et les consommateurs y prêtent de plus en plus attention mais de manière assez lente et progressive. On le sait maintenant, le prix restera sans  doute à jamais le critère principal d’achat d’un pneumatique neuf ou d’occasion.

3 nouvelles gammes de pneumatiques pour la Porsche Panamera

 C’est une nouvelle fois un joli coup marketing pour le bibendum qui équipe désormais depuis juillet 2013 l’ensemble de la gamme Porsche Panamera. Tout comme Rome, tout ce n’est pas fait en un jour et pour équiper une des marques de voitures parmi les plus prestigieuses au monde, 2 ans ½ auront été nécessaires pour que les équipes de Michelin et les ingénieurs de Porsche parviennent à mener à bien ce projet. C’est donc aujourd’hui chose faite puisque la nouvelle Porsche Panamera sera équipée de 3 nouvelles gammes de pneumatiques inédites (été, hiver et 4 saisons) homologuées mondialement et disponibles dans 12 dimensions différentes.

Un long processus d’homologation

Difficile de douter du fait que pour équiper une voiture aussi sportive et aussi luxueuse que la Porsche Panamera (avec une puissance maximale de 550ch lui permettant d’atteindre les 100 km/h en 3,8 secondes), il fallait opter pour la rolls du pneumatique. C’est donc tout naturellement que le bibendum Michelin est devenu le manufacturier officiel de pneumatiques du bolide de course commercialisé depuis le mois de juillet dernier en France. On peut donc dire que Michelin a flairé la bonne affaire puisque ce partenariat va permettre à l’équipementier français de disposer d’une couverture mondiale pour une voiture mondiale. Ainsi, c’est encore une fois une jolie occasion pour la marque de se faire remarquer encore plus au-delà les frontières. Et pour pouvoir s’adapter à toutes les régions du monde, il était donc normal de proposer 3 styles de pneus adaptés aux exigences climatiques des 4 coins de la planète. De ce fait, cette Porsche Panamera sera équipée de 3 nouvelles gammes de pneumatiques : Un pneu été, hiver et un autre adapté à tous les saisons. Zoom sur ces nouveautés.

3 pneumatiques haut de gamme adaptés au climat de chaque zone géographique

Pour chausser cette Porsche Panamera, il a donc fallu proposer au constructeur allemand des pneumatiques hautes performances qui sauront aisément s’adapter aux conditions climatiques de chaque pays. L’idée a donc été de proposer 3 styles différents de pneumatiques mais ayant le point commun d’offrir des performances de conduite de haute voltige.

On retrouve tout d’abord le pneumatique été Michelin Super Sport dont la prouesse technologique semble avoir été poussée jusqu’à son paroxysme. En effet, ce pneu de nouvelle génération associe trois éléments inédits que sont la ceinture en aramide, la bande de roulement Bi-Compound et le Variable Contact Patch 2.0. Si ces termes ne vous évoquent sans doute pas grand chose, il convient de préciser que la ceinture en aramide offre grâce son faible poids au pneu une plus forte résistance à la traction. La bande roulement Bi-Compound permet quant à elle d’offrir une belle endurance à la Porsche dans les virages les plus serrés. Enfin, le Variable Contact Patch 2.0 garantit une parfaite maitrise du véhicule dans toutes les situations. Il est homologué en 19 et 20 pouces.

Cette toute nouvelle Porsche Panamera pourra également se voir doter de pneus hiver Michelin Pilot Alpin 4 qui grâce à sa conception inédite et sa bande de roulement retravaillée, offrira une précision de conduite inégalée au bolide même sur les routes les plus glissantes. Sa gomme souple à base de silice et d’huile de tournesol baptisée « HelioCompound 3G » lui permettra d’adhérer efficacement sur la glace ou sur la neige. Ce pneu est également homologué en 19 et 20 pouces.

Enfin, cette Porsche Panamera bénéficie également du pneumatique toute saison Michelin Pilot Sport All Season Plus, homologué 19 et 20 pouces et particulièrement adapté au marché nord-américain. Cette nouvelle génération de pneumatique grâce à sa sculpture spécifique et sa composition « TriFusion », permettra à la Porsche d’être aussi à l’aise sur route mouillée que sur sol sec ou même dans des conditions plus hivernales. Par ailleurs, sa durée de vie a été améliorée grâce à la technologie « MaxTouch Construction » qui n’entache en rien les performances du véhicule.

On le sait tous, les performances de conduite d’une voiture dépendent directement de la qualité de ses pneumatiques. Or, pour un tel monstre que la Porsche Panamera, il fallait lui offrir des équipements pneumatiques dignes de ce nom. Pari réussi pour Michelin qui aura certainement l’occasion d’accroitre encore davantage sa notoriété à travers le monde !

La guerre du pneu discount se passe désormais sur Internet

Bien que l’idée pouvait paraître quelque peu étrange il y a encore une dizaine d’années, acheter ses pneus sur Internet est devenu un véritable phénomène de société à tel point que les sites spécialisés en la matière ne cessent de se multiplier. Aujourd’hui l’achat en ligne représente près de 12% des ventes de pneus au total dans le pays ce qui nous laisse aisément imaginer pourquoi ces sites ont le vent en poupe. Mais pourquoi connaissent-ils un succès si fulgurant et qu’est-ce qui peut bien pousser les clients à passer par ces sites d’un nouveau genre ? A l’approche de l’hiver où de nombreuses personnes vont s’équiper en conséquence, nous avons décidé de répondre aujourd’hui à ces questions.

Des vendeurs de pneus discounts de plus en plus nombreux

Avec près de 12% des ventes totales de pneus réalisées en 2012, les sites comme Allopneus, 123pneus ou encore 1001pneus et Popgom connaissent un chiffre d’affaires qui ne cesse de s’accroitre depuis leur apparition. Les clients laisseraient-ils de côté leurs bons vieux concessionnaires ou centres auto habituels ? Il faut croire que la tendance tend à se démocratiser chez toutes les catégories sociales. Mais pourquoi acheter ses pneus été, hiver ou 4 saisons sur Internet ? Et bien, c’est surtout pour une raison de prix. En effet, ces spécialistes de la vente en ligne ont un argument suffisant pour convaincre quiconque : Ils proposent tous des milliers de références à des prix souvent imbattables. Par ailleurs, en se renforçant considérablement sur le marché, ces sites ajoutent même souvent des services associés à l’achat de pneumatiques et bien pratiques comme la pose à domicile par exemple. C’est pourquoi de nombreux consommateurs se tournent désormais vers l’achat de leurs pneumatiques par le biais d’Internet.

 Des prix souvent avantageux

Le pneumatique reste l’équipement automobile le plus recherché aujourd’hui sur le net et quand on sait que 88% des français privilégient d’abord le prix pour leurs achats sur Internet, on comprend mieux pourquoi le nombre de sites spécialisés dans le domaine ne cesse d’augmenter. Et l’économie est de taille pour un client qui décide d’acheter ses pneus via un de ces sites puisqu’elle s’évaluerait entre 20 et 50% ! Avec de telles réductions, pourquoi ne pas se laisser tenter  d’autant plus que ces sites proposent la plupart du temps une livraison entre 24 et 72 heures dans des centres de montage qui fleurissent, eux aussi, comme des champignons. C’est à ce titre qu’Allopneus revendique aujourd’hui disposer de 4 600 centres de montage partenaires dans toute la France afin que le client n’ait pas à se déplacer trop loin de chez lui. Avec près de 600 000 références en stock pendant toute l’année, Allopneus.fr reste aujourd’hui le leader incontesté du marché du pneumatique en ligne.

 Des services, en veux-tu en voilà !

Si nous ne prenons que l’exemple d’Allopneus, en plus de ses 4 600 centres de montage répartis dans la France entière, le site propose également 80 stations de montage à domicile et avec 83% de la population couverte, ce sont près de 110 000 pneus qui ont déjà été montés au cours du premier semestre 2013. Des chiffres qui donnent le tournis mais qui représentent bien l’envolée spectaculaire de ces distributeurs en ligne. Avec un remplacement de 4 pneus effectué en 50 minutes à domicile à un prix équivalent de celui pratiqué par les concessionnaires classiques, difficile de rivaliser… Notons également que certains sites, essentiellement basés à l’étranger, ne pratiquent pas l’écotaxe (environ 1,50 euro par pneu) ce qui est plutôt dommageable du fait que cette taxe participe activement au recyclage des pneus usagés. Attention donc à bien vous renseigner.

C’est certain, l’achat d’un pneumatique sur Internet est un achat malin car souvent moins onéreux qu’en concession classique. Avec cette croissance si soutenue des sites spécialisés en la matière, ne verrons-nous pas un jour bientôt disparaitre nos FeuVert ou encore nos Point S ? L’avenir seul nous le dira…

GOODYEAR a la tête dans la lune

Saviez-vous que les astronautes de la NASA étaient équipés de pneus Goodyear ? C’est en effet depuis les années 70 que la NASA et la célèbre marque américaine de pneumatiques  se sont associés parallèlement dans le projet de mettre au point les pneumatiques équipant les véhicules de la station spatiale internationale ! Déjà connue à l’échelle internationale, la marque Goodyear franchit les frontières terrestres en se diversifiant pour le marché lunaire.

Goodyear paré pour la Lune !

Très éloignés des pneus terrestres traditionnels, les pneus lunaires doivent répondre à des critères de fiabilité et de performance extrêmement pointus. En effet, pour garantir à ses astronautes des excursions lunaires en toute sécurité, Goodyear a dû se plier à un cahier des charges des plus précis. C’est ainsi que le géant du pneumatique a été dans l’obligation, pour la première fois, de revoir totalement ses fondamentaux en essayant d’imaginer un pneu capable non seulement de résister à des terrains particulièrement difficiles mais aussi et surtout, de résister aux radiations solaires si puissantes qu’elles sont parfaitement capables de faire crever le pneu en un temps record. Alors, exit le caoutchouc !

Le défi paraissait très difficile à relever et le droit à l’erreur quasi inexistant dans la mesure où dans un environnement si hostile que l’espace, aucune réparation ni roue de secours ne sont envisageables. Pourtant, le défi a bel et bien été relevé par la marque : La solution ? Les ressorts. Pour ne pas avoir à utiliser de matériaux sensibles aux radiations solaires, Goodyear a décidé d’équiper ces pneus uniques en leur genre de 800 ressorts fixés et entremêlés directement à la jante ce qui leur permet d’être très résistants sur tout type de terrain. C’est ainsi que ce sont ces pneumatiques sur mesure qui parcourent le sol lunaire depuis maintenant plus de 40 ans.

NASA_Apollo_17_Lunar_Roving_Vehicle

Ultra-résistant

Plus solides que jamais, ces pneumatiques lunaires restent aujourd’hui une prouesse technologique qu’il convient de mettre en avant. En effet, si un pneumatique classique crève instantanément lors d’un violent impact, un pneu lunaire va seulement voir un des 800 ressorts quelque peu endommagé ce qui permet au véhicule lunaire de poursuivre sans difficulté son exploration. Par ailleurs, les ingénieurs ont pu constater que ces roues de la lune permettent au véhicule d’avoir une charge plus élevée mais également de se déplacer plus rapidement même si le terrain est dégradé. Ces pneumatiques increvables qui ont relevé avec brio leur défi lors des missions Appolo 14, 15,16 et 17, restent aujourd’hui un énorme succès sur lequel la NASA compte bien s’appuyer lors de prochaines missions lunaires.

 

Après le 1er pas de Neil Armstrong sur la Lune en 1969, Goodyear sera-t-elle la première marque de pneumatique à toucher le sol martien ? A l’heure actuelle, le mystère reste entier… Ces pneus atypiques ne sont pas sans nous faire penser au pneus anti-mines de Michelin, tout aussi étrange.

Hankook accélère…

Hankook, la marque qui passe à l’offensive

Pas peu fière d’équiper exclusivement certains modèles à la réputation grandissante comme la Mercedes Classe S, Hankook poursuit son petit bonhomme de chemin à la conquête du marché européen. La marque coréenne s’est d’ailleurs, pour la première fois, fait particulièrement remarquer à l’occasion du Salon de Francfort où elle a eu la chance de présenter bon nombre de nouveautés qui ont attiré l’œil curieux du public présent sur son stand. Hankook deviendra t-elle la future référence du pneumatique en Europe ? Difficile de l’affirmer pour le moment mais elle semble en prendre directement le chemin.

La marque coréenne qui grandit

 Avec pas moins de 3 profils présentés lors de la dernière édition du Salon de Francfort en septembre 2013, Hankook a su marquer les esprits d’autant plus que la plupart des modèles présentés arriveront sur le marché européen dès le printemps 2014. Désormais, Hankook n’a qu’un seul et unique objectif, essayer de détrôner les leaders mondiaux du pneumatique en mettant un accent tout particulier aux performances et aux nouvelles technologies présentes dans ses derniers modèles. C’est ainsi que la marque a pu, tout naturellement, annoncé deux enveloppes obtenant un double A lors de l’étiquetage. Nous vous avons préparé un petit condensé de toutes les nouveautés proposées de la marque, de la plus réaliste à la plus originale.La nouvelle génération de pneumatiques

Plusieurs nouveautés ont eu l’occasion d’être présenté sur le stand de la marque coréenne comme par exemple le nouveau Ventus S1 evo2 SUV qui, comme son nom l’indique, sera un pneumatique conçu pour les SUV. Commercialisé dès le printemps prochain, il sera particulièrement adapté aux conducteurs qui recherchent un pneumatique plutôt sportif et qui offrira des sensations de conduite plus qu’appréciables ! Ses blocs externes ont été spécialement étudié afin que ceux-ci puissent offrir une meilleur surface de contact tandis que la présence d’ailettes ancrées au fond des rainures offre une meilleure dissipation de la chaleur. Le Ventus S1 evo2 SUV sera fabriqué en Hongrie et disponible dans 30 dimensions différentes.

Par ailleurs, on pourra également retrouver le Ventus V12 evo2 qui, grâce à son enveloppe UHP et ses fils d’acier présents dans la gomme, offre des distances de freinage réduites d’environ 5%. Disponible dans 25 dimensions différentes allant de 16 à 19 pouces, il offrira une sécurité jusqu’ici incomparable. Mais Hankook va encore plus loin en se lançant dans la course au double A. Un A pour le freinage sur sol mouillé et un autre pour la résistance au roulement. La marque proposera 2 profils : Le Ventus Prime2 et le Kinergy Eco, tous deux également commercialisés au printemps 2014.

Et ce n’est pas fini : En remplacement de l’Optimo 4S, la marque coréenne présente son dernier né : Le Kinergy 4S. Prévu pour être installé sur les SUV compacts, ce pneumatique offrira un freinage considérablement amélioré grâce à ses nombreuses rainures. Lancement prévu également au printemps 2014 avec des dimensions allant de 14 à 18 pouces.

L’équipementier officiel de Mercedes

Pour constater l’immense avancée de la marque coréenne qui continue à séduire les constructeurs, il suffit de voir qu’Hankook équipe désormais la Mercedes Classe E version 220 CDI BlueEfficiency de pneumatiques Ventus S1 evo2. Hankook chausse également la Mercedes Classe S avec des Ventus Prime 2 : De très belles opportunités pour la marque qui continue à accroitre lentement mais sûrement sa notoriété dans toute l’Europe grâce la multiplication de ces contrats d’exclusivité.

Quelques nouveautés futuristes

Et pour surprendre encore plus le public, Hankook n’a pas hésité à mettre en avant plusieurs de ses concepts révolutionnaires : Le pneumatique iFlex a fait sensation ! Directement inspiré des chenilles présents sur les chars d’assaut ou sur les motoneiges, ce nouveau genre de pneumatique est recyclable à 95% et est fabriqué à base de polyuréthane synthétique. Le concept iFlex est totalement dépourvu de chambre à air ce qui permet de réduire considérablement la consommation de carburant ainsi que les nuisances sonores. Le concept iFlex représente t-il l’avenir du pneumatique ? Dans tous les cas, il fût l’une des attractions majeures de ce Salon de Francfort.

Enfin, la firme coréenne n’est pas en manque d’idées et de créativité puisqu’elle a d’ores et déjà affirmé qu’elle était en train d’élaborer un nouveau genre de pneu baptisé “eMembrane” qui sera capable d’adapter son profil en fonction des phases successives d’accélération du conducteur mais aussi en fonction de l’état de la chaussée ! Après la voiture intelligente de Google, le pneu intelligent d’Hankook est né !

Hankook devient la marque qui monte ! Avec tous ces projets, parviendra t’elle a détrôner les géants Michelin ou Pirelli ? A suivre…

Avez vous le droit de monter des pneus différents sur votre véhicule ?

Avez vous le droit de monter des pneus différents sur votre véhicule ?

La question revient souvent chez les propriétaires de véhicules qui se demandent l’intérêt de changer ses 4 pneus en même temps ? La question est de plus en plus taboue et suscite de nombreuses discussions aux points de vue souvent divergents. L’achat de pneumatiques étant souvent un investissement coûteux, de nombreux français font le choix de déjouer les règles en ne changeant que deux de leurs pneumatiques en même temps. Alors, est-ce vraiment dangereux ? Que dit la loi à ce sujet ? Êtes-vous libre de changer vos pneus deux par deux ? Toutes les réponses dans ce dossier.

Vous avez le droit mais sous certaines conditions…

En effet, la loi française ne précise rien sur le fait de disposer obligatoirement de quatre pneus identiques sur son véhicule. Elle précise simplement qu’il est obligatoire de disposer des mêmes pneus sur les mêmes essieux. En revanche, si vos pneumatiques ne sont pas identiques, nous vous conseillons vraiment de ne pas mélanger les modèles ainsi que les marques sur votre véhicule ce qui pourrait avoir des conséquences néfastes sur la sécurité de cette dernière.Par ailleurs, de nombreux français expliquent leur choix de ne changer leurs pneumatiques deux par deux par le fait qu’ils trouvaient les anciens de mauvaise qualité. Il est réellement important de prendre conscience qu’il n’est vraiment pas conseillé de mélanger des pneus neige avec des pneus été ou toutes saisons. Expliquons nous : Mélanger un pneu conçu pour une tenue de route sur sol sec et pour offrir une adhérence et un freinage optimal, avec un pneu 4 saisons n’est pas un choix très judicieux et votre véhicule pourrait même devenir dangereux. Ce genre de solution est donc à proscrire !
Alors même s’il existe pour le moment un vide juridique à ce sujet, nous ne pourrions que vous conseiller de remplacer vos 4 pneumatique en même temps.Que faire si je veux changer de monte ?La meilleure solution reste de prendre des pneumatique semblables ayant des caractéristiques très similaires. Par ailleurs, il est souvent conseillé de demander à faire monter ses pneumatiques neufs sur l’essieu arrière de votre véhicule dans la mesure où cela vous évitera de ressentir toute sensation de flottement particulièrement désagréable. De plus, n’oubliez pas que cette solution vaut aussi bien pour un véhicule à propulsion que pour une traction ou encore un 4X4.

Toutefois, il existe encore une fois des exceptions à prendre en considération. En effet, un client qui fera le choix d’équiper sa voiture de pneus directionnels à l’avant alors qu’il souhaite garder ses pneumatiques asymétriques à l’arrière sur une propulsion est une très mauvaise idée puisque le conducteur ressentira irrémédiablement de nombreuses sensations de flottement et une qualité de conduite largement réduite. Si vous n’êtes pas certain de votre choix, consultez notre guide d’achat.

Bien que la loi ne stipule rien à ce sujet, nous ne pourrions que vous conseiller de préférer le changement de vos quatre pneumatiques en même temps plutôt que d’envisager le montage de pneus différents. Vous y gagnerez forcément en terme de confort de conduite mais aussi au niveau des performances de votre voiture sur la route. Néanmoins, le débat reste ouvert et suscite toujours autant de réactions à l’heure actuelle…

 

Goodyear EfficientGrip Performance : la nouvelle référence sur sol mouillé

Un modèle de pneu adapté aux routes mouillées : Goodyear nous présente l’EfficientGrip Performance

On vous ne vous le dira jamais assez mais les pneumatiques sont des éléments très importants sur une voiture ! Représentant l’unique surface de contact entre votre véhicule et la route, les pneumatiques doivent être régulièrement surveillés afin de déceler toute anomalie sur le flanc ou encore tout déchirure suspecte. Tous les pneus n’offrent pas la même adhérence et surtout lorsque la route est mouillée puisque les distances de freinage sont beaucoup plus élevées que sur sol sec. Le danger devient alors plus important. Pour pallier ces difficultés, de nombreuses marques essaient d’innover en mettant sur le marché des pneus offrant d’excellentes prestations en matière d’adhérence sur sol mouillé. C’est ce qu’à décidé de faire la marque américaine Goodyear avec son EfficientGrip Performance.

De belles performances

Même si les normes européennes ont souhaité la mise en place progressive de l’étiquetage des pneumatiques sur 3 critères est une bonne chose, les résultats sont parfois éloignés de la réalité. En effet, en matière de résistance au roulement, l’EfficientGrip Performance s’en tire avec une note de B alors qu’il s’offre un beau A sur le freinage sur sol mouillé. Un résultat qui satisfait la marque américaine, depuis longtemps, soucieuse de proposer un produit correspondant aux nouvelles exigences des clients aujourd’hui : Un pneu au prix correct offrant à la voiture de bonnes performances de conduite.

Cependant, la tâche n’a pas été simple et pour obtenir d’aussi bons résultats, Goodyear a fourni un énorme travail en matière de R&D. Ainsi, chaque nouveau pneu de la marque est le fruit de plus de 100 ans d’innovation pour garantir aux clients une sécurité optimale. C’est donc en développant deux technologies différentes que le fabricant Goodyear est parvenu à obtenir ce résultat très satisfaisant. La première baptisée “ActiveBreaking” consiste à repenser les rainures présentes sur le pneu afin d’optimiser considérablement le contrôle du véhicule sur la chaussée.
Quant au système “WearControl”, il va augmenter l’adhérence du pneu tout en limitant sa résistance au roulement notamment grâce à un nouveau mélange de gomme bi-composants.

Mais pour donner encore davantage de satisfaction aux clients, la marque Goodyear est allée encore plus loin puisqu’au delà d’offrir des prestations exceptionnelles sur routes mouillées, le pneu EfficientGrip Performance est également un pneumatique économique. En effet, grâce au nouveau mélange de gomme présent sur le talon, la résistance au roulement est réduite de 18% et pourrait bien faire économiser plus de 80 euros de carburant par an. Un argument plutôt convaincant dans un monde ou le coût du précieux liquide est toujours aussi élevé.

goodyear-melange-de-gomme-efficientgrip-performance

Des résultats convaincants

Conçu pour l’été, le pneu EfficientGrip Performance s’en tire extrêmement bien en terme d’adhérence sur sol mouillé. Disponible chez la plupart des constructeurs mais aussi sur Internet à partir de 59,70 euros sur allopneus.com, il permet une réduction des distances de freinage sur sol sec mais surtout sur sol mouillé. Il permet également de réduire la consommation de carburant du véhicule tout en lui assurant une parfaite sécurité. En résumé, un pneu qui semble répondre aux exigences du client d’aujourd’hui !

Kumho, le seul fabricant qui garantit ses pneus 80 000 Km

Une garantie de 80 000 km sur vos pneus, ça existe chez Kumho

Les constructeurs de pneumatiques rivalisent toujours d’idées pour parvenir à trouver leur clientèle. La marque sud-coréenne Kumho ne s’est pas contentée d’une simple campagne de promotion pour son nouveau pneu baptisé “Ecsta 4X KU 22”. Loin de là. La marque garantit à ses clients une durée de vie exceptionnelle pour un pneu : 80 000 km !!! Explications en détails.

Kumho ou l’art de se distinguer des concurrents

Bien qu’encore très peu connue en Europe, la marque Kumho reste un important manufacturier sur le marché du pneumatique asiatique. Mais pour rendre son modèle vraiment unique et exceptionnel aux yeux de ses clients, Kumho a affirmé que le “Ecsta 4X KU 22″ sera doté d’une longévité d’environ 50 000 miles soit 80 000 km. Les sud-coréens seraient-ils tombés sur la tête ? On peut facilement en douter car il est relativement rare qu’une marque de pneumatique décide de faire la promotion d’un de ses produits quant à sa longévité. De plus, d’un point de vue technique, 80 000 km pour un pneu, c’est vraiment beaucoup, peut-être trop !

Un beau coup de bluff ou une véritable avancée ?

Il est difficile de se prononcer quant à la véracité de cette annonce mais quand on sait que Kumho fait parti avec Hankook des leaders du pneumatique en Corée du Sud et que le pneu est d’abord destiné au marché américain, on peut se dire que ce pneu révolutionnaire pourrait bien exister. De plus, la Corée n’est pas la plus mal placée au niveau de ses capacités en matière de R&D. Ainsi, on peut donc imaginer qu’un pneu résistant à plus de 80 000 km, c’est une magnifique innovation pour l’industrie du pneumatique mais aussi pour les clients.

Alors quand pourrons-nous voir ce produit révolutionnaire arriver chez nous ? Probablement jamais ! En effet, ce pneu conçu pour résister aux 4 saisons, a été développé pour répondre aux contraintes du marché américain et non au niveau européen d’autant plus qu’il n’est pas rare qu’un modèle précis de pneu soit uniquement destiné à un seul pays ! Dommage, car on peut se dire que ce type de produit aurait surement su attirer pas mal de curieux.

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ces pneus résistants jusqu’à 80 000 km.

Une idée gonflée de Dunlop

Dunlop célèbre ses 125 ans d’existence

Née en 1888, la marque anglaise créée par John Boyd Dunlop a fêté cette année ses 125 ans d’existence. Véritable précurseur dans l’industrie du pneumatique, Dunlop a su accroitre sa notoriété au fur et à mesure des années et a su comment attirer sa clientèle et les fidéliser. Petit historique sur Dunlop, la référence du pneu depuis des décennies..

Des performances à la hauteur de sa réputation

Depuis toujours, les pneus Dunlop ont su gravir les échelons et parvenir à trouver leurs clients. Aujourd’hui, on retrouve même la marque à l’occasion de grandes compétitions automobiles sportives d’envergure internationale comme les 24 Heures du Mans. Une compétition d’endurance, qui cette année encore, a réussi à la marque partenaire des 24 Heures depuis 1924. Avec pas moins de 34 victoires sur des voitures de marque prestigieuse comme Jaguar, Porsche ou encore Ferrari, Dunlop a su conquérir le cœur de son public.

Une vielle histoire

Dunlop est l’un des fabricants de pneumatiques les plus connus au monde aujourd’hui grâce notamment à ses produits connus pour leurs hautes performances et la résistance de leur gomme. L’histoire a donc commencé en 1888 lorsqu’un vétérinaire nommé John Boyd Dunlop décide d’attacher un tube de caoutchouc gonflé avec de l’air sur les jantes du petit tricycle de son fils. C’est ainsi le grand début de l’industrie du pneumatique à air qui deviendra l’une des inventions majeures sur la planète. Après avoir déposé un brevet officiel en 1888, le vétérinaire va créer la société “The Pneumatic” pour en devenir l’actionnaire principal. La société s’installera en 1890 à Burningham sous un autre nom, celui de “Dunlop Rubber Company Ltd”.

Avec la révolution industrielle et les nombreux progrès technologiques, c’est tout naturellement que la marque Dunlop s’est peu à peu tournée vers le milieu de l’automobile et Dunlop fait peu à peu son apparition en France. Dunlop commence alors à se faire connaitre par le grand public à l’occasion de la course Paris-Bordeaux avec les frères Michelin qui vont adopter le pneu. Mais Dunlop, ce sont aussi de nombreuses innovations technologiques avec notamment pour la première fois, l’apparition de rainures transversales sur un pneumatique au début du 20ème siècle. De nos jours, peu de personnes ne connaissent pas la marque anglaise qui reste leader en matière de R&D avec en 2008 la mise en place de la fibre de Kevlar afin de donner au pneu une rigidité encore renforcée.

Pas de doute, la marque n’a plus rien à prouver aujourd’hui pour pérenniser sa renommée internationale.

Des compétitions à la conduite sur route

Mais si Dunlop s’est surtout illustré à travers des compétitions de sport automobile, la marque décline sa gamme de produits pour une utilisation quotidienne. Ainsi, tout en conservant ses atouts en matière de robustesse et de performance, Dunlop diminuer la résistance de ses pneumatiques afin de réduire la consommation en carburant des voitures. Aujourd’hui, la marque est bien implantée sur le marché des voitures de tourisme et risque de l’être encore pour longtemps. A ce titre, les 125 ans de la marque ont été dignement fêtées à l’occasion des 24 Heures du Mans en juin dernier !